Faisons un point sur les lamas !

Prochainement, le GRAAL proposera à la réhabilitation des lamas, l’occasion pour nous de faire le point sur cet animal parfois méconnu.
Il peut mesurer jusqu’à 1m25 au garrot
Ce Camélidé pèse entre 120 et 180 kg
 Les variétés de Lama sont déterminées en fonction de l’aspect de la laine
Il se nourrit essentiellement d’herbes, de fourrage, de feuilles et de broussailles : son estomac de ruminant à trois compartiments est fait pour digérer les herbages grossiers grâce aux organismes microscopiques qu’il contient.
                    
 Il émet des sons très discrets
    Leur vie sociale est très structurée : c’est une société matriarcale, c’est-à-dire que ce sont les femelles qui dominent. Animal très sociable, le lama doit vivre avec des congénères pour son bon équilibre.
Il faut surveiller la pousse des ongles qui doivent parfois être taillés et les tondre au printemps pour leur éviter du stress de chaleur.
Il est recommandé de les vacciner et de les vermifuger au moins tous les ans
Le lama et le dromadaire présentent de nombreuses similitudes : un hybride appelé le « Cama » est même né en 1999

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *