Découvrez les primates réhabilités par le GRAAL à LA TANIÈRE !

Le GRAAL a réhabilité une centaine de primates depuis le début de son action en 2005. Grâce au partenariat initié en 2018 avec le zoo-refuge LA TANIÈRE, ce sont plus de 20 primates qui ont été confiés en 2019 à cette formidable structure dirigée par Patrick et Francine Violas. Nous connaissons tous ces animaux par leurs prénoms, par leurs faciès et leurs petites habitudes. Souhaitant activement contribuer au bien-être des animaux qu'il confie aux structures d'accueil, le GRAAL vient de confier un projet d'étude éthologique à Pauline Cottin (Master 2 Éthologie), dont l'encadrement est assuré par le Dr Fabienne Delfour. En sus de cette étude, Pauline va vous faire découvrir chaque primate réhabilité par la GRAAL à La Tanière au moyen de "portraits". Soyez au rendez-vous sur nos réseaux pour découvrir Cannelle, la 1ère primate entrée à La Tanière le 6 mars 2019 ! Avant cela, Pauline Cottin et le Dr Fabienne Delfour, les deux scientifiques en charge du projet, se présenteront à vous !


Découvrez Cannelle, 1ère primate à avoir franchi les portes de LA TANIÈRE !

Cannelle est une femelle macaque Rhésus (Macaca mulatta) arrivée au Zoo-Refuge de la Tanière (28) le 6 mars 2019, en même temps que cinq autres individus. Âgée de 23 ans, et après avoir servi la science pendant 19 ans (3 protocoles expérimentaux dans les domaines des neurosciences et de l’optique), cette femelle vit une retraite paisible au refuge accompagnée par Ruffio, son binôme de volière. En plus de son joli minois, Cannelle a fait partie du premier groupe de primates recueilli par le refuge, ce qui lui a valu en quelque sorte la position d’ambassadrice à propos de l’importance et la nécessité d’un retour à une vie digne pour les primates en sortie de laboratoire. Cannelle est une femelle décrite comme curieuse et affectueuse par ses soigneuses, mais elle reste cependant assez méfiante, voire menaçante avec les humains qui la fixent trop intensément. C’est un primate vif et en pleine santé.


Cannelle, comme tous les autres primates du refuge, est visible en extérieur aux alentours de 10h jusqu’en fin d’après-midi, un temps qu’elle met à profit pour épouiller (ou se faire épouiller par) Ruffio. La nourriture (fruits, légumes, bouchons de céréales…) est mise à disposition dès le matin pour que les animaux en profitent au gré de leurs envies. Lors des sessions de training médical (horaires aléatoires dans la semaine), un complément de ration est apporté (le plus souvent composé de fruits sucrés type kiwi, ou encore de fruits secs), pour le plus grand plaisir des primates qui sont très gourmands.


Cannelle, comme tous les autres primates qui vous seront présentés au fil de ces portraits, fait partie d’un projet d’étude éthologique visant à évaluer l’utilisation de deux enrichissements en fonction de divers facteurs (personnalité, espèce, âge, etc.) dans une démarche d’amélioration du bien-être animal.


Découvrez Wallace

Wallace est un mâle macaque Rhésus (Macaca mulatta) âgé de presque


18 ans (18 ans en mai 2021). Il fait partie du tout premier groupe de primates arrivé au Zoo-Refuge de la Tanière (28) le 6 mars 2019 - en compagnie notamment de Cannelle, précédemment présentée - après avoir vécu plusieurs années isolé dans un laboratoire de recherche.


Il ne faut pas se fier à ses sourcils froncés, Wallace est un primate qui vient volontiers faire des présentations aux soigneurs et autres personnels. Sa présentation consiste à coller ses callosités fessières (régions cornées sur la croupe de l’animal) aux grillages, dans le but de se faire gratouiller. Son tempérament prudent et sa curiosité en font un primate attachant et calme, en contraste avec la personnalité dominante et active d’Arthur, son binôme de volière.


Découvrez Pauline Cottin !

Je m'appelle Pauline Cottin et je suis actuellement en Master 2 d'Ethologie Appliquée a l'Université Sorbonne Paris Nord. C'est dans ce cadre que j'effectue mon stage de fin d'étude (6 mois) au sein de l'association GRAAL et sous la supervision du Dr Fabienne Delfour. Cette étude se déroule de la mi-janvier à la mi-juin 2021 et porte sur les primates réhabilités au zoo-refuge de La Tanière (28) grâce aux actions du GRAAL. L'objectif est d'évaluer la pertinence de deux enrichissements à disposition au sein des volières en prenant en compte la personnalité des primates (Macaques Rhésus et Macaques de Java), mais aussi d'autres facteurs latéraux comme l'espèce ou encore l'âge, tout ceci dans une démarche d'amélioration du bien-être animal. Sensible à la cause animale et très concernée par la conservation et la réhabilitation des primates, l'opportunité de travailler au sein du GRAAL en collaboration entre les laboratoires et les refuges partenaires, ici la Tanière, a été une évidence. Il est très important que chacun prenne conscience des enjeux de la réhabilitation animale et des actions du GRAAL permettant une retraite paisible aux animaux issus de laboratoire. Cette prise de conscience passe notamment par la communication et la transparence, c'est pourquoi j'ai accepté très volontiers de vous partager les portraits des primates déjà réhabilités au zoo-refuge de la Tanière, bientôt disponibles sur nos réseaux, restez connectés !


Découvrez Fabienne Delfour !

Fabienne Delfour est docteure en éthologie cognitive. Elle étudie le comportement des animaux et en particulier celui des mammifères (marins) depuis environ 30 ans. Habilitée à diriger des recherches, elle encadre des études sur l’éthologie, la cognition, la relation homme-animal et le bien-être animal. Fabienne Delfour est membre fondateur de plusieurs comités scientifiques sur le bien-être animal. Elle est l’auteur d’une centaine de productions scientifiques. Impliquée dans les programmes d’éducation à la science, elle participe à des émissions radio (La Terre au carré, les Savanturiers, LSD sur France Inter, France Culture et CQFD sur la radio suisse RTS) et des émissions TV (Paroles d’animaux sur ARTE et le Monde de Jamy). Son dernier livre, paru aux Editions Tana, s’intitule « Que pensent les dindes de Noël ? Oser se mettre à la place des animaux » ; il propose de changer de perspective et de construire une solidarité des vivants. Elle prône la mise en place d’une approche scientifique holistique pour défendre la condition animale.

Fabienne Delfour a commencé sa collaboration avec le GRAAL en 2006. Il s’agissait alors de réfléchir aux étapes nécessaires à la réhabilitation des animaux de laboratoire et à la mise en place d’un suivi pérenne. Aujourd’hui Fabienne Delfour construit et supervise des études sur le bien-être des animaux issus de laboratoire afin de s’assurer que la transition se fait dans les meilleurs conditions, que les mesures sont prises pour assurer leur bien-être et que les protocoles de suivi sont actualisés. Elle a à cœur d’impliquer l’ensemble des acteurs socio-professionnels pour que ce travail soit compris et accepté de tous et mis au bénéfice des animaux.